Gestion du cerf à Genève

Gestion du cerf à Genève2021-04-22T14:03:26+01:00

Notre position sur la gestion du cerf à Genève

Problématique du cerf dans les Bois de Versoix/Collex

27 mars 2021

Constat aujourd’hui

L’état des bois de Versoix est alarmant, la surdensité de cerfs en étant la cause principale. Les conséquences des dégâts forestiers actuels se répercuteront sur plusieurs générations.

Il est urgent d’agir avec pragmatisme, sans langue de bois ni sensiblerie anthropomorphique sur la base des éléments scientifiques fournis par nos services cantonaux et également sur la base des études faisant références dans des pays voisins et les autres cantons.

Nul ne veut éradiquer les cerfs mais l’effectif doit être en adéquation avec la capacité d’accueil biologique du territoire concerné afin que l’ensemble de la biodiversité puisse s’épanouir et que les objectifs de gestion de la futaie irrégulière ne soient pas anéantis (Stratégie Biodiversité Genève 2030).

L’énorme surdensité de cervidés pose plusieurs autres problèmes : a) Accidents de la route (6 en 2020) que faire lorsqu’il y aura un accident grave, qui sera responsable ? b) Augmentation du risque sanitaire pour l’homme lié aux zoonoses transmises par les tiques. c) Impacts physiologiques et comportementaux sur la harde. Augmentation du risque des maladies, parasitisme, mortalité des jeunes, par manque de nourriture, risque d’avortement, compétition pour la reproduction.

Le système genevois de la gestion de la faune a sur certains points montré ses limites, il est abusif de le présenter comme un modèle du genre.

Les genevois doivent finalement comprendre que la nature du canton ne peut se réguler d’elle-même, que la situation est grave, complexe et critique sur le secteur concerné. La forêt fait aussi partie de la biodiversité !

Notre position

Depuis de nombreuses années, les différents représentants de la Fédération Cynégétique Genevoise (FCG) qui se sont succédé à la Commission Consultative de la Biodiversité (CCDB) mettent en garde l’Etat sur les problèmes prévisibles que cause l’expansion incontrôlée du cerf élaphe. Nous ne cautionnerons plus la dégradation de la situation.La gestion de cette espèce établie est irrationnelle, cela doit être admis puis corrigé.

Les citoyens genevois doivent savoir de manière transparente que le cheptel de cerfs sur les 600 hectares de Versoix/Collex est ≥15 animaux / km2, record d’Europe ! En France, +de 2 cerfs au km2 implique des tirs soutenus sur la population pour éviter les dégâts sur la biodiversité et les peuplements forestiers. Le point d’équilibre étant surpassé, il faut absolument réduire ce cheptel ! Une gestion quantitative responsable exige un prélèvement d’au minimum 35% de la population résidente pour la stabiliser.

La FCG n’appuiera la régulation des grands cervidés que si les plans de tir sont réalistes c’est à dire qu’ils visent une diminution rapide de la population à un niveau compatible avec la capacité d’accueil des bois de Versoix/Collex, tenant compte de l’éthique cynégétique et de préférence,en faisant usage des possibilités offertes par l’article 16 de la loi sur la faune M5 05, art.2.

 


Médias en relation avec le sujet

 

L’invité – Pour un autre modèle de gestion de la faune _ Tribune de Genève 3.04.2021

La réaction de Denis CALOMENI, secrétaire et vice-président de la FCG

 

L’invité – Attention aux envies de chasse à Genève… _ Tribune de Genève 30.03.2021

Prise de position calomnieuse d’un opposant à la chasse.

 

Biodiversité – «Nous n’allons pas tirer de cerfs pour l’instant» _ Tribune de Genève 23.03.2021

Le conseiller d’État Antonio Hodgers ne veut utiliser cette mesure qu’en dernier recours. Il privilégie d’abord d’autres solutions. Interview.

 

Biodiversité – La régulation des cerfs crée la polémique _ Tribune de Genève 18.03.2021

Les opposants aux abattages des cervidés s’insurgent. Le Conseil d’État doit donner son aval. La question pourrait rebondir au Grand Conseil.

 

Biodiversité – Trop nombreux, les cerfs genevois risquent leur vie _ Tribune de Genève 17.03.2021

L’État veut limiter la population de ces animaux toujours plus nombreux dans les bois de Versoix. Le sujet divise les défenseurs de l’environnement.

 

Cimetière de Châtelaine – Le jeune cerf abattu vivait-il à deux pas de la ville_ _ Tribune de Genève 15.03.2021

Des habitants des bords du Rhône af􀂉rment qu’une famille tout entière demeure dans les parages. Les spécialistes en doutent.

 

Abattage d’un cerf à Genève – «Nous avons tout essayé pendant cinq heures pour le sauver» _ Tribune de Genève 6.03.2021

Les critiques pleuvent alors qu’un jeune cerf a été abattu en ville de Genève et a fini à la boucherie. Les services de l’environnement se justi􀂉ent.

 

Fugue fatale – Le Conseil d’État interpellé après la mise à mort d’un cerf _ Tribune de Genève 26.02.2021

Scandalisés, des citoyens et des associations réclament des explications après le tir de ce jeune animal, qui s’était égaré vendredi passé dans le cimetière de Châtelaine.

 

https://www.20min.ch/fr/story/triste-fin-pour-un-cerf-qui-setait-introduit-dans-le-cimetiere-de-chatelaine-475777002202 19.02.2021

Après plusieurs heures à tenter d’endormir l’animal pour le relâcher dans la nature, vendredi après-midi, les gardes de l’environnement ont décidé d’abattre le jeune mâle. Sa présence en ville représentait un danger pour la population.